L’histoire du quartier « Les Lys »
aux Levitt de Mennecy

Le quartier « Les Lys » fait partie du « village Levitt » de Mennecy (1680 pavillons) qui est un lotissement construit sur le modèle des résidences américaines Levitt. Ce quartier est également appelé « La Verville ».

Il en existe cinq villages Levitt en France : Le Mesnil St Denis (1965), Lesigny (1968), Elancourt (1969), Mennecy (1970) et « Les Greens ou Chevry II » à Gif-sur-Yvette (1979) avec des modèles « Quincy 1, 2 et 3 », « Chatelet 1 et 2 », « Aubin », « Aubry », « Évry » (à noter que la « Chatelet » est différente de celle de Mennecy et les « Chatelet, Aubin et Évry » ont un modèle avec sous-sol).

Ces villages ont été reconnus « Patrimoine architectural du XX° siècle » et leur particularité est leur typicité américaine exceptionnelle qui fait que de nombreux films, spots et clips y sont tournés
chaque année.

Les alentours de Mennecy en 1740. (Carte de Cassini) 
Avant 1970 – Les champs autour de la Ferme de la Verville.

Sur la commune de Mennecy, dans l’Essonne, existait une vaste exploitation agricole : La Ferme de la Verville.

Une zone d’aménagement concertée (ZAC) fut créée en 1970 afin de réaliser un grand ensemble immobilier, des écoles et un petit centre commercial.

Harmonie des couleurs des volets et façades, pelouse à l’anglaise, absence de clôture ou portillons, nombreux espaces verts, réseaux enterrés et eaux pluviales à la parcelle, etc. Le lotissement est organisé en 7 associations foncières urbaines libres (AFUL) dont chaque propriétaire est adhérent en fonction de son secteur.

La sauvegarde de ce patrimoine repose sur le bénévolat des AFUL et les faibles charges de copropriété qui en découlent par rapport à la qualité du site (Verville = La ville Verte). En devenant propriétaire aux Levitt, on apprécie le cadre de vie offert par ce lotissement au prix d’une application des règlements AFUL.

Entre les 7 AFUL on peut trouver des différences mais en se promenant, on ne peut que constater les efforts réalisés pour sa préservation.

Vue aérienne du village « Levitt »
Les 7 AFUL des Levitt de Mennecy

L’AFUL Les Lys (Association Foncière Urbaine Libre) fait partie d’un ensemble de 7 AFUL créées et réparties dans l’ensemble immobilier « Levitt » pour en assurer la gestion.

Petite particularité, les « Lauriers » ne sont pas constitués en AFUL. Il s’agit simplement d’un quartier de l’ensemble immobilier.

Qu’est-ce qu’une AFUL ?

Une AFUL (Association Foncière Urbaine Libre) est une association de droit privé, selon la loi de 1865, modifiée ensuite par l’ordonnance de juillet 2004.

Une AFUL n’est pas une copropriété, même si des immeubles en copropriété peuvent en  faire partie.

Dans l’AFUL Les Lysil n’y a que des propriétaires. Chacun est pleinement propriétaire de sa maison et de son terrain.

 – Les espaces verts appartiennent à l’AFUL qui  est seule propriétaire de ces biens.

 – Toutes les décisions d’Assemblée Générale sont prises démocratiquement sur la base de « un propriétaire = une voix ». 

– La cotisation de l’AFUL est la même pour chaque propriétaire.  Les AFUL n’ont ni millièmes, ni tantièmes répartis entre propriétaires en fonction de l’importance de leurs biens.

L’ AFUL Les Lys fonctionne sur un mode associatif, égalitaire, autogéré.

Son fonctionnement n’a donc rien à voir avec celui d’une copropriété gérée par un Syndic professionnel.    

Un Comité de 9 membres, appelé Comité Syndical, est élu en Assemblée Générale, renouvelable par tiers chaque année.

 Son rôle est d’assurer « le maintien de l’harmonie architecturale de l’ensemble immobilier ». Pour cela, il doit veiller au « respect et à l’exacte observation des servitudes, règles d’intérêt général, charges et conditions résultant du Règlement de l’AFUL ».

Vue aérienne d’une partie de l’AFUL
L’AFUL Les Lys

Création des AFUL à partir de 1970 :

Au fur et à mesure des tranches de construction qui s’étalèrent de 1970 à 1980, des AFUL (Association Foncière Urbaine Libre) dotées de Règlement et Statuts assez stricts furent créées pour gérer l’ensemble immobilier, et notamment les espaces verts leur appartenant. Il en existe 7 officielles à ce jour.

L’AFUL Les Lys :

Elle fait partie de la première tranche de travaux se terminant fin 1973.  Les  maisons de cette première tranche purent bénéficier de prestations « haut de gamme » pour l’époque, avec de nombreux équipements et des jardins de  bonne taille.

L’AFUL Les Lys  est composée de 136 maisons, de 6 modèles différents,  et possède également de vastes espaces verts communs.

Par leur acquisition, les nouveaux propriétaires deviennent obligatoirement membres de l’AFUL. Ils sont tenus au respect du Règlement mis en œuvre par un Comité de neuf membres créé à cet effet et élu en Assemblée générale.

L’objet de l’AFUL :

C’est « la propriété, la garde, la gestion et l’entretien des terrains collectifs, le maintien de l’harmonie architecturale de l’ensemble immobilier, et l’exacte observation des servitudes, règles d’intérêt général et conditions résultant du Règlement de l’Association, la défense des intérêts communs et la défense de l’environnement de l’ensemble immobilier », tel qu’il résulte de la nouvelle déclaration à la Préfecture de l’Essonne, en novembre 2011.

Retour en haut